profilsdexigences.ch : instruments scolaires d’aide au choix professionnel et de préparation à l’apprentissage

Le projet « profilsdexigences.ch : instruments scolaires d’aide au choix professionnel et de préparation à l’apprentissage » fait le lien entre les compétences acquises durant la scolarité obligatoire et les profils d’exigences qui permettent aux élèves de se situer par rapport à la profession envisagée. En proposant des devoirs spécifiques, mis à la disposition au plan national, le projet contribue à faciliter la transition de l’école obligatoire au degré secondaire II.

Bien guider le choix professionnel des adolescents est un élément capital en vue de la réalisation de l’objectif de 95 % de jeunes possédent un diplôme du secondaire II. En dehors des bilans de situation, stages d’orientation, tests (commerciaux ou non), bulletins scolaires et entretiens, un autre élément est utile : proposer des instruments permettant de mettre les profils d’exigences en relation avec le choix professionnel et la préparation à l’apprentissage.

Les profils d’exigences ont été publiés en 2015 par l’USAM, la CDIP et le SEFRI. Les profils d’exigences aident les élèves à se situer par rapport à la profession envisagée. Depuis lors, les Ortra respectives ont élaboré les profils d’exigences pour presque toutes les 230 professions, dans trois langues nationales.

Le projet commun consiste désormais à définir et à mettre à la disposition au plan national des devoirs spécifiques qui se situent à l’interface entre les compétences acquises à l’école obligatoire selon les plans d’études, et les exigences de la formation professionnelle initiale. Les travaux mettront à profit les projets et les offres déjà en place dans les cantons en les complétant si nécessaire.

Objectif du projet

Le but du projet est d’aider les élèves dans leur choix professionnel au moyen d’instruments scolaires leur permettant de se rendre compte de leurs points forts par rapport à la profession voulue et de combler leurs lacunes. Le développement de ces instruments nécessite pour la plupart des professions une concrétisation des compétences scolaires en langue première et en mathématiques, afin que celles-ci soient utilisés pour se préparer à entrer dans la profession, en rapport avec les profils d’exigences. Le projet recensera les instruments existants servant à faire le lien entre les compétences acquises à l’école obligatoire selon les plans d’études régionaux, et les profils d’exigences. Les instruments qui ont fait leurs preuves seront ensuite mis à la disposition au plan national dans toutes les régions linguistiques du pays pour être utilisés dans le processus du choix professionnel.

Le projet contribue ainsi à faciliter la transition de l’école obligatoire au secondaire II, plus spécialement à la formation professionnelle.

État du projet

Le projet a été présenté au sein du comité de pilotage de la formation professionnelle 2030 et de la Conférence suisse des secrétaires généraux des départements cantonaux de l'instruction publique. Les prochaines étapes sont les suivantes :

Les grilles des compétences – actuellement disponibles en allemand – du canton de Berne seront mises à la disposition des acteurs concernés partout en Suisse. Cette étape est relativement simple et brève étant donné que la banque de données existe déjà.

La deuxième étape consiste à permettre que ces grilles de compétences soient disponibles aussi en français et en italien, ce qui nécessite de les adapter au Plan d’études romand et au Piano di studio.

On examinera lors de la troisième étape si l’instrument « Mindsteps », qui représente la banque des données par excellence en matière d’évaluation, peut lui aussi lui être mis à disposition dans toute la Suisse. Cet instrument ne comprenant jusqu’à présent que des tâches non spécifiques à des professions, il faudra prévoir le cas échéant une orientation vers les professions. L’instrument pourrait être utilisé au niveau secondaire II lorsque l’on constate, après le début de l’apprentissage, que des jeunes présentent encore des lacunes scolaires.

Enfin, la quatrième étape consistera à élaborer et à mettre à disposition de tous les acteurs le Projet Romand « Profils connaissance/compétence » (PCC). Il s’agira d’un instrument qui atteste les compétences transversales (soft skills) de chaque élève.

L’idée, en définitive, c’est que ces compétences transversales soient décrites aussi dans les profilsdexigences.ch, ce qui a déjà été fait d’ailleurs pour certaines professions. Cette tâche relève de la compétence des organisations du monde du travail.

Informations complémentaires

profilsdexigences.ch

Dispositif du projet profils d'exigences.ch : instruments scolaires d’aide au choix professionnel et de préparation à la formation initiale

Etat des lieux projet profils d'exigences.ch : instruments scolaires d’aide au choix professionnel et de préparation à la formation initiale (en allemand)

Une initiative des partenaires de la formation professionnelle pour le développement de la formation professionnelle