Étude de faisabilité sur la mise en œuvre des examens en ligne dans la FPS

Dans le contexte de la crise du coronavirus, le souhait a été émis de pouvoir organiser en ligne, de manière décentralisée, les examens de la formation professionnelle supérieure. Or, les règlements d’examen actuels n’autorisent pas cette forme d’examen. La présente étude analysera le cadre juridique en vigueur et la faisabilité technique des examens en ligne organisés de manière décentralisée. La mise en œuvre sera testée via un examen pilote dans le domaine des TIC.

La crise du coronavirus et les directives de l’OFSP y relatives ont eu pour conséquence le fait que de nombreux examens professionnels et examens professionnels supérieurs qui étaient prévus durant cette période critique ont dû être reportés à une date ultérieure en 2020 ou 2021, voire annulés. Ces complications ont fortement mis à contribution un grand nombre d’organes responsables. Au regard du besoin urgent en personnel qualifié observé dans de nombreux champs professionnels, la situation s’est révélée hautement coûteuse et contre-productive. À l’heure actuelle, il n’est pas encore possible de savoir quand la crise sera surmontée et quand les examens écrits pourront à nouveau avoir lieu sous leur forme habituelle. Selon les experts, il faut s’attendre à de nouvelles vagues de pandémie à l’avenir. Par conséquent, la formation professionnelle et, en particulier, les examens fédéraux pourraient à nouveau être confrontés à des problèmes similaires. La plupart des employés ont travaillé à domicile au cours des dernières semaines en ayant accès à des réseaux fonctionnels et à des supports techniques. Grâce à la mise en réseau entre collaborateurs, enseignants et organisations de formation, il a été possible de préparer les examens de façon décentralisée. Par conséquent, dans certains champs professionnels, les bases techniques pour la conduite des examens en ligne sont en principe déjà disponibles. ICT-Formation professionnelle Suisse peut se prévaloir d’une solide expérience dans l’organisation d’examens centralisés complètement électroniques. Cependant, les règlements d’examen actuels n’autorisent pas ce mode d’organisation des examens.

Objectif du projet

Le projet a pour objectif de permettre à l’avenir l’organisation en ligne, de manière décentralisée, des examens fédéraux de la formation professionnelle supérieure (FPS). Les entreprises ont besoin de personnel hautement qualifié ; c’est pourquoi il est essentiel que les examens puissent avoir lieu chaque année.

La possibilité d’organiser des examens en ligne, de manière décentralisée, devrait répondre au besoin croissant de formation et de formation continue découlant de la transformation numérique.

Il convient de créer une sécurité juridique pour les organes responsables afin que d’autres formes d’examen soient autorisées dans des circonstances extraordinaires et, partant, qu’un règlement spécial puisse être appliqué.

Organe responsable

ICT-Formation professionnelle Suisse

Contact

ICT-Formation professionnelle Suisse
Dietmar Eglseder
+41 58 360 55 56
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En outre, il faudra prédéfinir des mesures explicites afin que toutes les dispositions nécessaires puissent être mises en œuvre aussi rapidement et facilement que possible lorsque des examens doivent être organisés en ligne, de manière décentralisée, sans que cela ne pose de problème. De tels projets constituent une importante valeur ajoutée non seulement pour les candidats, mais aussi pour les organes responsables et les institutions de formation concernés. Cette valeur ajoutée est source de transparence et de clarté et permet de réaliser des économies. Autant d’éléments qui revêtent une grande importance au regard de la pénurie de personnel qualifié rencontrée dans de nombreux champs professionnels. Cette pénurie doit en effet être combattue de manière ciblée. Or, les règlements d’examen actuels ne prévoient aucune autre forme d’examen. Un règlement spécial pourrait pallier cette lacune. Il faudrait donc examiner si un règlement spécial est effectivement une solution appropriée et réalisable.

Les différentes options possibles pour une organisation décentralisée d’examens en ligne devraient être définies légalement dans les futurs règlements d’examen.

L’étude doit analyser le cadre juridique et la faisabilité technique des examens en ligne comme suit :

  • Enquête sur la situation actuelle (comparaison entre situation observée et situation visée) et sur les besoins des organes responsables
  • Avis de droit externe concernant la loi sur la formation professionnelle
  • Déclaration sur les formes d’examen possibles
  • Recommandations relatives à un règlement spécial fondé sur une entrée en vigueur immédiate
  • Propositions/critères pour compléter le guide relatif à l’élaboration / la révision des règlements d’examen
  • Propositions pour l’élaboration d’une ligne de conduite destinée aux organes responsables impliqués dans la mise en œuvre d’examens en ligne et décentralisés (exigences juridiques, administratives, techniques et organisationnelles, bonnes pratiques, moyens techniques pertinents proposés sur le marché)
  • Mise en œuvre par ICT-Formation professionnelle Suisse d’un projet pilote d’examen en ligne et décentralisé dans le domaine de la FPS
  • Publication des résultats / transfert de savoir

Avancement du projet

Le projet a été lancé en mai 2020 et commencera par un sondage auprès des organes responsables et une clarification du cadre juridique en collaboration avec le SEFRI.