Prise en compte des formes d’enseignement et d’apprentissage numériques dans la reconnaissance des filières de formation

Les formes d’enseignement et d’apprentissage numériques offrent de nouvelles chances pour la formation professionnelle, mais remplissent-elles aussi les exigences légales et qualitatives ? En sa qualité d’instance de reconnaissance de différentes filières de formation, le SEFRI a mandaté l’IFFP et la Haute école pédagogique de Zurich (PHZ) pour élaborer des bases dans ce domaine. L’étude se concentre sur les filières de formation des écoles supérieures (ES) et les filières de formation à la pédagogie professionnelle.

L’avènement des formes d’enseignement et d’apprentissage numériques concerne tous les niveaux de formation. Les effets de cette évolution ainsi que les chances et les risques qui y sont liés sont évalués à large échelle (p. ex. axe de recherche « Formation, apprentissage et tournant numérique » dans le programme national de recherche (PNR) « Transformation numérique » ou la leading house Dual-T en ce qui concerne la formation professionnelle). La formation professionnelle est fortement concernée, dans la mesure où elle se caractérise par son lien direct avec l’économie et où son rôle est de former des professionnels en fonction des exigences actuelles et futures.

Indépendamment des recherches en cours, les formes d’enseignement et d’apprentissage numériques sont déjà largement utilisées, notamment dans les filières de formation dont la reconnaissance relève du SEFRI. Or, les directives et les instruments de reconnaissance n’ont pas été conçus pour les offres numériques et ces dernières ne doivent pas être automatiquement associées à un niveau de qualité ou d’innovation élevé. Afin de pouvoir gérer correctement les offres de formation numériques dans le cadre des procédures de reconnaissance et d’adapter les directives et les instruments à la réalité numérique en matière de formation, le SEFRI a mandaté deux instituts externes pour élaborer les bases nécessaires. L’étude se concentre dans un premier temps sur les filières de formation des ES et les filières de formation à la pédagogie professionnelle.

Porteur du projet
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI

Kontakt
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI
Andrea Ernst Barth
+41 58 462 28 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Objectif du projet

Dans le cadre d’un mandat externe, l’IFFP et la PHZ élaborent à l’intention du SEFRI des bases et des recommandations sur la prise en compte des formes d’enseignement et d’apprentissage numériques dans les procédures de reconnaissance des filières de formation. L’étude se concentre sur les filières de formation des ES et les filières de formation à la pédagogie professionnelle. Le rapport final comportera une vue d’ensemble des formes d’enseignement et d’apprentissage actuelles et potentielles, évaluées en fonction de leur adéquation avec les filières et les exigences juridiques et qualitatives. Le rapport contiendra également des recommandations sur la manière d’adapter le cas échéant les directives et instruments existants. Sur la base de ces résultats, le SEFRI examinera la possibilité d’adapter les instruments en conséquence (p. ex. adaptation des critères ou nouvelle interprétation de définitions).

Avancement du projet

L’étude est en cours de réalisation.

Informations complémentaires

Écoles supérieures
Reconnaissance des filières de formation ES
Responsables de la formation professionnelle
Reconnaissance des filières de formation à la pédagogie professionnelle