Culture générale 2030

Le projet « Culture générale 2030 » a pour objectif d’ajuster l’enseignement de la culture générale comme partie intégrante de la formation professionnelle aux exigences de demain. Il s’agit de repenser et redéployer l’enseignement de la culture générale à la lumière des mégatendances que sont notamment la numérisation et l’internationalisation des rapports de travail.

L’ordonnance du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale ainsi que le plan d’études cadre pour l’enseignement de la culture générale ont été édictés en 2006. Afin d’intégrer durablement les personnes en formation dans la société et le monde du travail, la culture générale dispensée dans le cadre de la formation professionnelle initiale doit être orientée vers l’avenir, compte tenu des mégatendances telles que la numérisation, l’internationalisation et la flexibilisation des rapports de travail.

Objectif du projet

L’objectif du projet « Culture générale 2030 » est de veiller à ce que l’enseignement de la culture générale dans la formation professionnelle initiale prépare les jeunes aux exigences de demain. Pour cela, il faudra vérifier si c’est le cas et faire évoluer cet enseignement.

Porteur du projet
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI

Conférence suisse des offices de formation professionnelle CSFP

Contact
Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI
Monika Zaugg-Jsler
+41 58 462 11 08
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence suisse des offices de formation professionnelle CSFP
Daniel Preckel
+41 41 228 52 79
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur la base des objectifs assignés à la culture générale au sens de la loi fédérale sur la formation professionnelle et de l’ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale, les contenus et le concept de formation, l’étendue et la procédure de qualification répondent aux exigences du futur seront vérifiés et adaptés le cas échéant. On veillera à intégrer la culture générale au degré secondaire II et en particulier à la rattacher aux plans d’études de la scolarité obligatoire. S’il devait apparaître que les bases légales doivent être révisées, il conviendra de trouver un juste équilibre entre flexibilité et caractère contraignant dans la mise en œuvre de l’enseignement de la culture générale.

Étapes du projet

Phase I – Initialisation et conceptualisation

  • Impulsions : « Culture générale 2030 », recommandations concernant la mise en œuvre du plan d’études cadre combiné pour l’enseignement de culture générale et plan d’action « Numérisation pour le domaine FRI durant les années 2019 et 2020 »
  • Conceptualisation et planification du projet

Phase II - Analyse et recommandations

  • Élaboration d’un aperçu de l’état des lieux et de la situation visée dans le domaine de la culture générale et conception de scénarios pour l’avenir
  • En fonction des besoins, études approfondies
  • Formulation, concrétisation et consolidation de recommandations de révision

Phase III - Adaptation du système

  • Décision quant à la nécessité d’une révision (pas de révision, révision partielle, révision totale)
  • En cas de révision partielle ou totale : élaboration de prescriptions sur la formation, audition, consultation des offices, entrée en vigueur

Phase IV – Mise en place et finalisation

  • En cas de révision partielle ou totale : mise en œuvre dans les cantons

État du projet

Le projet en est à sa phase d’analyse (phase II), réalisée par le bureau « Interface Politikstudien Forschung Beratung ». L’objectif est d’élaborer un aperçu de l’état des lieux et de la situation visée dans le domaine de la culture générale au niveau de la formation professionnelle initiale. Cette tâche est accomplie en collaboration avec les institutions de formation pour les enseignants de culture générale. L’aperçu traite de façon systématique les problématiques pertinentes et formule des scénarios pour l’avenir, lesquels servent de base pour concrétiser des mesures et pour lancer des études plus approfondies si besoin.
Comme pour l’ensemble du projet « Culture générale 2030 », le groupe d’accompagnement, composé de partenaires de la formation professionnelle, fait office de comité consultatif et de multiplicateur durant la phase d’analyse. De plus, ses membres sont impliqués dans l’aperçu en tant que spécialistes pour ce qui est des outils d’enquête.
Après la phase d’analyse, une décision sera prise quant à un éventuel besoin de révision (pas de révision, révision partielle ou révision totale). L’élaboration correspondante des prescriptions sur la formation de la Confédération sera ensuite lancée dans la phase III (adaptation du système). La mise en œuvre dans les cantons, notamment l’adaptation des plans d’études des écoles, interviendra dès 2024 au plus tôt.

Informations complémentaires

Culture générale dans la formation professionnelle initiale
Ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale du 27 avril 2006
Plan d’études cadre pour l’enseignement de la culture générale dans la formation professionnelle initiale
Groupe d'accompagnement projet Culture générale 2030