Renforcement de la collaboration intercantonale dans la formation professionnelle

Le renforcement de la collaboration intercantonale dans la formation professionnelle est fondamental pour une mise en œuvre uniforme et efficace de la part des cantons. Des processus uniformes contribuent à des gains d’efficacité, simplifient le pilotage et permettent d’exploiter des synergies.

Le partenaire « cantons » se compose de 26 cantons ayant leurs propres réglementations et processus politiques. On attend des organisations du monde du travail qu’elles trouvent, lorsque c’est possible, des solutions applicables à l’échelle nationale pour la formation professionnelle. Cette manière d’agir simplifie le pilotage et crée des synergies. Dans le cadre des Journées des partenaires de la formation professionnelle de mai 2019, les défis posés par le fédéralisme aux partenaires ont été identifiés. Sur cette base, des processus concrets qui requièrent une harmonisation intercantonale ont été discutés à l’aide de divers exemples et ont permis de déterminer des actions requises en ce qui concerne la collaboration intercantonale des cantons et des partenaires de la formation professionnelle.

Les thèmes suivants ont été identifiés :

  • examiner les processus dans les commissions pour le développement professionnel et la qualité de la formation et dans l’administration des procédures de qualification ;
  • simplifier les flux financiers dans la formation professionnelle ;
  • développer des modèles et des processus permettant d’accroître la flexibilité dans la formation professionnelle ;
  • renforcer la collaboration (intercantonale) des trois lieux d’apprentissage (école professionnelle, cours interentreprises, entreprise) ; ainsi que
  • créer des structures permettant d’assurer la qualité des écoles supérieures (ES) et des études postdiplômes ES (EPD ES).

Dans le cadre de la gouvernance, deux projets FP2030 portent déjà sur la flexibilisation de la formation professionnelle et la simplification des flux financiers (Modèle de flexibilisation dans le domaine de la formation professionnelle et Optimisation de la gouvernance). Début 2019, la CSFP a créé une structure pour assurer la qualité des filières ES et des EPD ES.

Objectif du projet

La CSFP renforce la coordination intercantonale ainsi que la coordination avec les partenaires de la formation professionnelle, prend les mesures nécessaires à leur harmonisation si nécessaire et crée des possibilités de synergie.

  • Identifier les processus actuels qui sous-tendent la collaboration et déterminer les responsabilités des partenaires de la formation professionnelle du point de vue des processus et des étapes des processus.
  • Le potentiel de la collaboration supracantonale des écoles professionnelles est exploité. Sont visés en particulier les défis dans le domaine de la transformation numérique des écoles professionnelles. Ici, la collaboration avec les autres lieux d’apprentissage (cours interentreprises, entreprises) est aussi demandée.

Avancement du projet

Porteur du projet
Conférence suisse des offices de formation professionnelle CSFP

Contact
CDP : Karin Rüfenacht
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CPQ : Pascal Wülser
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

COP : Eva Schaffner
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CFPI : Nathalie Bardill
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les trois projets partiels débuteront durant l’hiver ou le printemps 2019/2020 :
Les processus des commissions pour le développement professionnel et la qualité de la formation ainsi que ceux concernant l’administration des procédures de qualification sont examinés par les commissions responsables de la CSFP, à savoir la commission pour le développement des professions (CDP) et la commission « Procédures de qualification » (CPQ).
La Commission Organisation et processus (COP) identifie avec la Commission Formation professionnelle initiale (CFPI) les actions requises sur les trois lieux d’apprentissage afin de renforcer la collaboration et développe le cas échéant des instruments appropriés.