Nouveau coronavirus et la formation professionnelle en Suisse

La crise liée au coronavirus ne doit pas conduire à une dégradation de la formation professionnelle. Les partenaires de la formation professionnelle élaborent ensemble des solutions afin d’éviter que le domaine ne pâtisse de cette crise. Sous la direction de l’organe de pilotage « Formation professionnelle 2030 », ils ont ainsi mis en place un mode d’organisation des projets et ont constitué des groupes de travail. Ces derniers s’attachent spécifiquement à résoudre les défis concrets qui se posent dans le domaine de la formation professionnelle initiale. Les mesures sont mises en œuvre de façon concertée dans toute la Suisse. La priorité absolue continue d’être donnée à la santé et aux mesures de protection des personnes.

Engagement des partenaires

  • Tous les partenaires s’emploient à éviter des répercussions négatives sur la formation professionnelle.
  • Les compétences légales respectives s’appliquent à l’échelle nationale. La collaboration entre les partenaires est intensifiée.
  • Les mesures sont mises en œuvre de façon concertée dans toute la Suisse. Il y a lieu d’éviter que les cantons ou les organisations du monde du travail ne fassent cavalier seul.
  • L’enseignement doit être maintenu dans tous les domaines de la formation professionnelle dans la mesure des possibilités. La priorité est donnée aux classes terminales.
  • L’objectif est que les apprentis de dernière année puissent terminer leur formation cet été malgré les conditions difficiles.
  • La priorité absolue est donnée à la santé et aux mesures de protection des personnes.

Destinataires

Les mesures arrêtées par l’organe de pilotage et les groupes de travail s’adressent principalement aux acteurs de la formation professionnelle :

  • cantons (offices de la formation professionnelle)
  • écoles professionnelles et écoles de métiers (par l’intermédiaire des cantons)
  • Table Ronde Écoles professionnelles (par l’intermédiaire de la CSFP)
  • entreprises formatrices (par l’intermédiaire des cantons)
  • centres de cours interentreprises (par l’intermédiaire des cantons)
  • organes responsables de la formation professionnelle initiale et de la formation professionnelle supérieure (par l’intermédiaire du SEFRI et des associations faîtières)
  • écoles supérieures (par l’intermédiaire du SEFRI et de la Conférence ES)