Culture générale 2030

Le projet « Culture générale 2030 » a pour objectif d’ajuster l’enseignement de la culture générale dispensée dans le cadre de la formation professionnelle initiale aux exigences de la société et du marché du travail de demain. Il s’agit de repenser et redéployer cet enseignement à la lumière des mégatendances que sont notamment la numérisation et l’internationalisation des rapports de travail.

L’ordonnance du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale et le plan d’études cadre pour l’enseignement de la culture générale ont été édictés en 2006. Afin d’intégrer durablement les personnes en formation dans la société et le monde du travail, la culture générale dispensée dans le cadre de la formation professionnelle initiale doit être orientée vers l’avenir, compte tenu des mégatendances telles que la numérisation, l’internationalisation et la flexibilisation des rapports de travail.

Objectif du projet

L’objectif du projet « Culture générale 2030 » est d’examiner si l’enseignement de la culture générale dispensée dans le cadre de la formation professionnelle initiale prépare les jeunes aux exigences de demain et, au besoin, de le faire évoluer pour qu’il réponde aux besoins futurs.

Sur la base des objectifs assignés à la culture générale au sens de la loi fédérale sur la formation professionnelle et de l’ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale, sont entre autres examinés, en vue d’une adaptation éventuelle, le concept de formation, le contenu et l’ampleur de l’enseignement ainsi que la procédure de qualification. Il importe dans ce contexte de veiller à l’intégration de la culture générale au degré secondaire II et en particulier à son rattachement aux plans d’études de la scolarité obligatoire. 

Porteur du projet Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI
Conférence suisse des offices de formation professionnelle CSFP

Contact

Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI
Monika Zaugg-Jsler
+41 58 462 11 08
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Odile Fahmy
+41 58 483 90 47
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence suisse des offices de formation professionnelle CSFP
Daniel Preckel
+41 41 228 52 79
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Étapes du projet

Phase I – Initialisation et conceptualisation – achevée

  • Impulsions : Formation professionnelle 2030, recommandations concernant la mise en œuvre du plan d’études cadre combiné pour l’enseignement de la culture générale et plan d’action « Numérisation pour le domaine FRI durant les années 2019 et 2020 »
  • Conceptualisation et planification du projet

Phase II - Analyse et recommandations – achevée

  • Étude sur l’état des lieux de la culture générale et les changements préconisés dans ce domaine (situation actuelle / situation souhaitée) et conception de scénarios pour l’avenir 
  • Formulation, concrétisation et consolidation de recommandations de révision

Phase III - Adaptation du système

  • Décision de révision totale (octobre 2021)
    • Révision des bases de la formation - "Ordonnance du SBFI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale" (ordonnance CG) et du "Plan d'études cadre pour l'enseignement de la culture générale dans la formation professionnelle initiale" (PEC CG) dès 2022.
    • Ediction des bases de formation révisées pour fin 2023.
    • Elaboration de documents directeurs pour augmenter la qualité et le caractère obligatoire de la mise en œuvre à la fin 2023.

Phase IV – Introduction et finalisation

  • Mise en place dans les cantons – élaboration des plans d'étude école dès 2024
  • Entrée en vigueur des prescriptions révisées 2025

État du projet

Le SEFRI a mandaté en 2020 le bureau d’études « Interface Politikstudien Forschung Beratung » pour réaliser un état des lieux et esquisser l’orientation à donner à la culture générale au niveau de la formation professionnelle initiale. Au vu de l’absence quasi-totale d’études empiriques sur l’enseignement de la culture générale, le rapport présenté par le bureau d’études propose un recueil structuré de retours, d’estimations et d’opinions exprimés par les acteurs du domaine sur divers aspects de l’enseignement de culture générale dans la formation professionnelle initiale. Comme pour l’ensemble du projet « Culture générale 2030 », le groupe d’accompagnement, composé de partenaires de la formation professionnelle, a fait office de comité consultatif et de multiplicateur durant la phase d’analyse.
L’importance de l’enseignement de la culture générale est reconnue à sa juste valeur par l’ensemble des partenaires de la formation professionnelle. Il existe un consensus sur les thématiques qui soulèvent des questions et sur les aspects qui devraient être revus. 

Les principes de la révision de l’ordonnance CG et du PEC CG, approuvés à l’automne 2021 par la Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP), sont les suivants :

  • L’importance de la culture générale est renforcée.
  • L’enseignement de la culture générale (EnCG) est soumis à des critères de qualité. Le caractère contraignant de sa mise en œuvre dans toute la Suisse est donc assuré.
  • L’EnCG est dispensé par du personnel enseignant qualifié.
  • Le concept pédagogique et didactique de l’EnCG est maintenu.
  • L’EnCG et l’enseignement des connaissances professionnelles sont liés, tant dans leur conception que dans leur mise en œuvre.
  • L’EnCG dispensé à l’avenir renforce la langue nationale du lieu de l’école et priorise les mégatendances.
  • Le caractère contraignant de la mise en œuvre du PEC CG dans les écoles professionnelles est renforcé et la responsabilité des cantons en termes d’assurance de la qualité de l’EnCG est accrue.
  • Les procédures de qualification sont simplifiées.
  • Le SEFRI assume la responsabilité générale de la culture générale, tandis que la mise en œuvre de l’EnCG incombe aux cantons.

Les travaux de révision commenceront début 2022 et seront répartis entre quatre sous-projets :

  • sous-projet 1 : révision de l’ordonnance CG
  • sous-projet 2 : révision du PEC CG
  • sous-projet 3 : développement de la culture générale
  • sous-projet 4 : élaboration de documents de référence concernant la mise en œuvre

Informations complémentaires

Culture générale dans la formation professionnelle initiale
Ordonnance du SEFRI concernant les conditions minimales relatives à la culture générale dans la formation professionnelle initiale du 27 avril 2006
Plan d’études cadre pour l’enseignement de la culture générale dans la formation professionnelle initiale
Groupe d'accompagnement projet Culture générale 2030
Étude "Culture générale 2030 dans la formation professionnelle initiale"

Une initiative des partenaires de la formation professionnelle pour le développement de la formation professionnelle