Optimisation des processus et des mécanismes d'incitation dans la formation professionnelle

Dans son projet, la Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP) se consacre aux trois thèmes identifiés comme prioritaires pour l'optimisation des processus et des mécanismes d'incitation ; elle élabore des ébauches de solution d'entente avec les partenaires de la formation professionnelle, largement représentés.

Lors du Sommet national de la formation professionnelle 2019, la CTFP (anciennement : organe de pilotage Formation professionnelle 2030) a été chargée de traiter différentes questions relatives aux processus et aux mécanismes d'incitation dans la formation professionnelle de sorte à en optimiser la gouvernance, en particulier le financement.

Les partenaires ont rempli le mandat qui leur avait été confié : d’une part, le SEFRI a chargé le bureau B,S,S. Volkswirtschaftliche Beratung de mener une étude sur la situation actuelle des responsabilités et des obligations financières dans la formation professionnelle. D’autre part, les partenaires ont dressé des états des lieux concernant les mécanismes d’incitation et les processus dans leurs milieux respectifs et les ont soumis à la discussion. L’étude et les différents états des lieux mettent en évidence des pistes d’optimisation.

Porteur du projet Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP)

Contact Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)
Sina Schlumpf
+41 58 469 79 86
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’organe de pilotage Formation professionnelle 2030 a rédigé un rapport à l'intention des participants au Sommet du 9.11.2020. Sur la base de ce rapport, la CTFP a été chargée d'approfondir les trois thèmes identifiés comme prioritaires par les partenaires :

  • problèmes d'efficacité ou mauvaises affectations dans le développement des professions : les principaux objectifs concernent l'identification des compétences et l'optimisation des processus ;
  • financement des cours interentreprises : les principaux objectifs concernent l'optimisation des flux financiers et la mise en œuvre dans la cadre du partenariat ;
  • financement des procédures de qualification : les principaux objectifs concernent l'optimisation des flux financiers et la mise en œuvre dans la cadre du partenariat.

Les travaux seront effectués de manière ciblée, conformément à la décision du Sommet, en tenant compte notamment des mesures suivantes :

  • définition d’un programme de travail, d’objectifs et d’une planification par étapes ;
  • approfondissement des trois thèmes prioritaires lors de la Journée des partenaires de la formation professionnelle 2021 ;
  • intégration des thématiques prioritaires dans les discussions au sein des forums de dialogue en 2021.

Objectif du projet

Les partenaires évaluent d'abord les processus et les mécanismes d'incitation identifiés comme prioritaires, en détectent les potentiels d'amélioration et décident ensemble de mesures d'exécution. L’objectif est de parvenir d’ici au Sommet national 2021 à une vue commune des partenaires qui permette d’énoncer les défis et les ébauches de solution pour chaque thème prioritaire.

Avancement du projet

Le projet a été mis sur les rails par la CTFP le 3 février 2021 ; il démarrera à l'occasion de la Journée des partenaires de la formation professionnelle.

Informations complémentaires

CTFP-Info, Conférence tripartite de la formation professionnelle, février 2021
Optimisation des processus et des mécanismes d’incitation : résultats intermédiaires et suite de la procédure
, organe de pilotage FP2030, novembre 2020
Financement de la formation professionnelle, B,S,S. Volkswirtschaftliche Beratung, septembre 2018

Une initiative des partenaires de la formation professionnelle pour le développement de la formation professionnelle